Réussite des enfants

Comment aider votre enfant à réussir sa scolarité

RSS Feed

Les enfants et les gros mots

Posted by admin on 13th février and posted in éducation

Laissez un vrai commentaire, vous recevrez un cadeau pour vos enfants.

Le processus d’évolution des enfants notamment celui de l’acquisition du langage n’est pas du tout exempt de défis. Au nombre de ces-derniers se trouve la gestion des injures et des gros mots. C’est un passage obligé à l’âge de l’école maternelle.

Ces mots sont la plupart du temps incompris d’eux et sont juste lancés à tort et à travers. Des raisons peuvent justifier l’usage des gros mots des enfants, il n’en demeure pas moins que plusieurs moyens existent pour gérer et surtout éviter autant que possible que cela ne se produise.

Pourquoi un enfant peut lancer des gros mots?

Les gros mots ne sortent pas du néant! Pour les connaitre et les prononcer, il faut déjà les avoir entendus. L’enfant apprend par imitation. Il éprouve du plaisir à répéter tout ce qui s’échappe de la bouche des adultes et également de celle d’autres enfants de son entourage, que ce soit à la maison, à l’école, au parc, etc… Même s’il ne comprend pas forcément le sens de ces mots, il se réjouit de l’effet que cela suscite auprès de son entourage ainsi que des réactions de ce dernier. C’est d’ailleurs ce qui l’encourage à continuer.

Une autre raison qui explique l’usage des vilains mots chez les enfants, c’est la soif de braver l’interdit. Quand il sait qu’un mot est proscrit par ses parents ou ses ainés, il est plus enclin à le répéter dans le but de provoquer une réaction.

En outre, on peut penser que les gros mots sont un moyen pour l’enfant d’extérioriser ou de verbaliser sa colère. : l’enfant a un faible autocontrôle.

Ces quelques raisons justifient la prononciation des mots « mal élevés » chez les enfants. Une fois qu’on connait les racines du mal, il est plus facile de l’endiguer, voyons ensemble comment faire pour mettre fin à l’emploi des injures chez les tout-petits.

Que faire pour empêcher les enfants de dire les gros mots? quelques solutions

Le principe est simple : si vous ne voulez plus que vos enfants vous sortent des mots injurieux, ne les prononcez pas devant eux. Ceci, passe par la maitrise de soi.

Si un parent échappe un gros mot tel que « merde » devant son enfant , il vaut mieux que le petit ne se rende pas compte que c’est un mot mal poli car çà peut attiser sa curiosité et par là son envie de ressortir ce mot à tout bout de champ. C’est donc plus judicieux et plus malin soit de faire comme si rien n’a été dit, soit de se reprendre avec un terme beaucoup moins vulgaire, plus drôle et plus compréhensible « zut » « crotte » « mercredi »

Si c’est l’enfant qui lance par mégarde un mot mal élevé sans trop de conviction, il ne faut pas avoir l’air choqué. Il vaut mieux faire comme si on avait rien compris car lui accorder de l’importance lui donnerait envie de continuer dans ce sens.

Cependant s’il le dit avec insistance alors c’est qu’il connait le sens et la portée de ce qu’il dit, il sait que c’est un mot interdit. En le disant, il cherche par-là à provoquer une réaction de la part du parent ou mieux à attirer son attention. Encore une fois, faire semblant de ne pas comprendre et surtout ne pas se laisser impressionner par ce qu’il dit est la meilleur carte à jouer pour le démotiver dans son entreprise.

Si l’enfant insiste (ce qui est probable si il agit par provocation), lui signifier que ce mot n’est pas acceptable, qu’il n’est pas poli.. Proposer ou chercher avec lui par quel autre mot il pourrait le remplacer, reformuler avec des mots de substitution rigolos, insolites, incongrus. Par exemple :

RONDE DES JOLIS JURONS

NOM D’UNE PIPE ! (impatience, surprise) nom d’une pipe ! J’ai perdu mon slip !

SAPERLIPOPETTE ! (surprise, étonnement) saperlipopette ! Où sont passées mes chaussettes !

CORNEGIDOUILLE  ! (surprise, stupeur) cornegidouille ! Elles ne sont pas cuites ces nouilles !

SAPRISTI ! (surprise) sapristi ! Que fait dans mon lit ce petit ouistiti !

JARNICOTON ! (pour accentuer une affirmation) jarnicoton ! Tu as mangé tous mes bonbons !

SCROGNEUGNEU ! (bourru, grognon) scrogneugneu ! C’est pas marrant quand il pleut !

MAZETTE ! (admiration) mazette ! En voilà une belle trottinette !

Tenter une approche de discussion avec l’enfant peut également l’aider à arrêter de dire de gros mots. Il faut chercher une occasion propice et lui expliquer gentiment, en des termes simples, polis et non violents, la nécessité d’être courtois avec soi-même et avec son entourage en adoptant le vocabulaire qu’il faut. Un gros mot peut être reçu par l’autre comme un manque de respect et lui faire de la peine.

 

C’est au travers des attitudes des adultes que l’enfant puise son expérience et ses habitudes. Il est donc influencé par son cadre familial. Ses enseignants et surtout ses parents sont les principaux acteurs de son éducation. Ils sont ceux qui l’empêchent de tomber dans la spirale des mauvaises pratiques telles que lancer des injures et des gros mots. Car l’objectif est clair :  former  des futurs adultes polis, respectueux des autres et d’eux mêmes .

 

Quelques ressources :

Laisser un commentaire

Comment moderation is enabled and may delay your comment.


Ce blog est dofollow ! 

Powered By Wordpress || Designed By @ridgey28

Boosté par WP-Avalanche